1er volet : En scène maestr@! elles jouent seules de la zik! et oui!

Elles jouent d’un instrument et composent leurs propres morceaux et le font parfois seules! Souvent elles chantent aussi, mais pour ce coup… ce sera rare d’entendre de la voix. Et si une mélo526_001die se dessine, ce ne sera en aucun cas une reprise de la marseillaise ou un hommage à la laïcité perdue, encore moins un énième cri raciste ou un soutien même minime à l’état d’urgence et son lot de nouvelles lois raciste, comme la déchéance de la nationalité et ne croyez pas non plus entendre une chasse absurde à des dieux.

Plutôt, on écoutera un mix de sic complètement éclectique (après la chorale dans les studios, un mix!). Aucun genre musical ne sera requis pour cette recherche sans fond de musiciennes jamais assez connues!

Et pour compléter avec des chiffres, dernièrement, sur un programme d’un festival de Jazz, cette phrase significative: « alors que 65% des chanteurs sont des femmes, elles ne représentent que 4% des instrumentistes. Ce chiffre illustre dans quel secteur sont cantonnés les femmes et … » Ce ne serait donc pas qu’elles ne savent pas jouer d’instruments (loin de là, pour nous, d’en douter…), mais plutôt une impossibilité à percer, à être diffuser par CD et sur scène, à ne pas être figer dans le rôle de la chanteuse et de la choriste… Toujours une question de représentation et de construction sociale, alors… Pour s’en sortir,  voilà un bon paquet d’instrumentistes et compositrices à découvrir!!!

La playlist est: Krinator –  « cocotte yeah » (indus-noise) ,  Tsegue Maryam Guèbou –  « A young girl’s complaint »  (pianiste éthiopienne), Anne Laplantine – « every morning » (électro) , Sarah Neufeld – « Hero Brother » (violon du post punk) , Foxtrott – « Means drums » (électro), Petra Pied de biche – « No means no » (cold punk), Minnie Memphis – « I’m not a bad Gal » (blues des années 20)  avec Lili Refrain – « IMPERATIVA (shippinghead’s manifesto) » (metal-guitarherowomen), Kristen Nogues – Kleier (harpiste celtique), Emmanuelle Bertrand interprétait le morceau de Henri Dutilleux- « andante sostenuto », Alison Balsom – Paganini Caprice n°24 remixé 30 secondes avec des scratchs de DJ Shortee (turnabilist et dj electro), Billie Brelock « Isabelle la catholique » (slam), Mary Lou Williams – « night life » (pianiste de jazz)
Cette entrée a été publiée dans Cultures, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 1er volet : En scène maestr@! elles jouent seules de la zik! et oui!

  1. Edith dit :

    très bonne sélection, j’aime bien merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *