Musiques queers en Afrique

Aujourd’hui dans On est pas des cadeaux : une playliste de musiques queers produites en Afrique.

Pour parler des personnes queers de ce continent autrement que comme des travailleurSEs des anciennes colonies ou des migrantEs nouvellement arrivéEs – ce qui sous-entend le plus souvent des hommes hétérosexuels et cisgenres. Pour sortir de l’opposition entre des « traditions africaines » excluantes et l' »impérialisme gay » occidental – qui oblige à se battre à la fois contre les formes actuelles de colonisation et des politiques répressives locales. Pour ne pas oublier la diversité des contextes socio-économiques, des régimes juridiques ou politiques, des pratiques sexuelles, des expressions de genre ou de formes de communautés…

Et surtout pour le plaisir de découvrir des musiques et des musicienNEs : bonne écoute !

Cheb Abdou – « Madre madre »
FAKA – « Uyang’khumbula »
Umlilo – « Living Dangerously »
Nakhane Touré – « Interloper »
Dope Saint Jude – « Grrrl like »
Titica – « Reza Madame »
Gyre – « Quarantine »
Angel‐Ho – « Pose »
Nkisi – « Kill »
Pongo – « Kuzola »
Moonchild Sanelly – « Weh Mameh »
Deena Abdelwahed – « Rabbouni »
Muthoni Drummer Queen – « Kenyan message »
FAKA – « Queenie » (prod. by Angel-Ho)

Cette entrée a été publiée dans Nos émissions, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *