Édition spéciale sur l’épidémie VIR

Bonjour,

Une édition spéciale de On est pas des Cadeaux, consacrée à l’épidémie VIR, la volonté irrépressible de se reproduire, épidemie qui se propage chaque année un peu plus dans le monde. Selon certains chercheurs elle atteind un stade critique pour la survie de notre espèce
La VIR est un virus mystérieux, dont les origines remontraient à plus de 200 000 ans. Depuis la pandémie s’étend. Avec 3,5 milliards de cibles potentielles, il y a chaque jour des centaines de milliers de personnes contaminées dans le monde. C’est un véritable fléau qui touche tous les pays et pour lequel il existe des remèdes encore trop peu connu.

Pour plus d’information, écoutez notre édition spéciale.

Bonne écoute !

Publié dans Nos émissions | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Soirée en soutien à Radiorageuses.net

Fly2Juin2 JUIN 2018 à LYON, soirée Contre toutes les frontières

Organisé par deux émissions féministes de Radio Canut 102.2 FM,

Lilith, Martine et les autres et On est pas des cadeaux !

En mixité choisie Meufs GouinesTransPédés

Concerts suivie d’une boom pailletée :

– Silex (Slam), Celia McChill (Stand Up), Vices et râlements déviants (hip-hop), Maudit dragon (one punk woman band)

Avec Repas et Bar

À partir de 19H00, Entrée Prix libre, L’amicale, 31 rue sébastien gryffe, Lyon 7ème. métro Guillotière.

Pour autres renseignements : onestlilith@poivron.org

Cette soirée va contribué à ramener de l’argent pour faire venir des camarades féministes d’Alger aux rencontres radiorageuses 2018 !

Affiche2JuinA4Couleur

Publié dans infos | Laisser un commentaire

Une mixture pour les esgourdes

Dans cette émission, on vous prépare une petite mixture culturellimage004e :

  • une chronique sur un nouveau livre inspirant : Bâtir aussi, en présence de l’un des auteures.
  • un film à voir : Hurricane Bianca
  • une chronique sur pourquoi le queercore c’est super
  • un extrait d’une émission radio de camarades de Toulouse : No girls in the cypherRetour ligne automatique
    et plein de super musique et un agenda de printemps bien chargé.

Bonne écoute.

Publié dans Nos émissions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Ni invisibles ni oublié.e.s

Rediffusion de l’émission de Brasero – Canal Sud de février dernier

Ni invisibles, ni oublié.e.s : à la recherche de nos histoires squatsLGBTQIA*, TPG à Toulouse.

Nos histoires LGBTQIA* – TPG sont constituées de luttes, d’espaces plus ou moins éphémères, de fêtes et de projets parfois spectaculaires.

Les années 1990 et 2000 à Toulouse, sont riches d’initiatives et d’expériences multiples et variées, pour beaucoup, rarement transmises.

Parce que cette histoire, même si nous ne l’avons pas toujours vécue, est aussi la notre. Parce que nous avons besoin d’imaginaires, de transmissions de ces récits et de la force de ces expériences, nous avons voulu, à travers plusieurs portraits radiophoniques, raconter une partie de cette histoire. À l’automne 2017 un week-end radio consacré à l’histoire des luttes a été organisé à Toulouse. C’est dans ce contexte que nous avons voulu proposer cette série d’entretiens pour affirmer que ces histoires ne doivent pas être invisibles et ne peuvent être oubliées.

Cette recherche est en réalité une chasse au trésor qui commence à peine et qui demande d’être continuée et complétée. Ces premiers portraits ne sont qu’une première piste à laquelle nous vous invitons à apporter d’autres bouts d’histoires et d’expériences.

Belle écoute.

Publié dans Nos émissions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Prendre la rue

rueLe Vendredi 30 Mars, nous avons invités des membres des collectifs Des Raciné.e.s et Méduses à venir parler de leur manière de lutter et de prendre la rue. Elle fait écho à la pride de nuit organisé le 31 Mars. Une émission pour mettre en avant le « pink block », une forme d’action collective subversive qui combat le patriarcat, le racisme et le nationalisme, l’homophobie et la catégorisation des genres. Une émission de rencontres et de mots, pour nous encourager à sortir en bande!

Bonne écoute!

PS: Nous nous excusons du délai de mise en ligne de l’émission.

Publié dans Nos émissions | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Une jeunesse éternelle

bracheNous parlons de notre rapport à l’âge. Car des fois, nous nous sentons carrément déphaséEs en regardant évoluer nos potes hétéros… Alors, nous nous interrogeons… Est-ce que notre physique correspond à notre âge réel ? Est-ce que nous nous sentons adultes ? Et qu’est-ce que signifie être adulte dans ce monde ? Mais finalement, malgré nos décalages éternels, n’aurions-nous quand même pas un peu peur de vieillir ? Bonne écoute !

Publié dans Nos émissions | Laisser un commentaire

si je ne peux pas danser…

je ne preLES-COURSndrai pas part à votre révolution

Dans la grande tradition d’on est pas de cadeau une emmission mouv your body et qui dit que les suites ne valent pas le coup?On vas parler de plaisir a etre en mouvement, de roles de genre, de visibilité lesbienne et de bien d’autre choses. Alors bonne écoute et a la prochaine boom sur le dance floor

pour la musique

Malena (Tango) – Adriana Varela y el Sexteto Mayor

The Lavender Song

MILONGA 1931 « ELLA ES ASI » Edgardo Donato Y Sus Muchachos

 

Publié dans Nos émissions | Laisser un commentaire

Pas de fierté sous occupation

affiche-pinkwashingCe Jeudi 1er Mars, avec le CRAAP (Collectif de Réflexions, Analyses et Actions Postcoloniales), de 16H00 à 17H00, nous invitons Jean Stern dans une émission autour du Pinkwashing, l’instrumentalisation des LGBTI dans des politiques à des fins nationalistes en Israël.

Une tournée nationale autour de son livre « Mirage gay à Tel-aviv » permet de donner un écho supplémentaire à la campagne BDS -Boycott, désinvestissement et sanctions- qui est une campagne internationale appelant à exercer diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d’aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l’occupation et de la colonisation des terres arabes, l’égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d’Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens.
Plus d’infos ici https://www.bdsfrance.org/qui-sommes-nous/

Dans cette enquête inédite et à contre-courant, Jean Stern démonte une stratégie marketing et politique orchestrée par l’État israélien – le pinkwashing – qui consiste à camoufler la guerre, l’occupation, le conservatisme religieux et l’homophobie derrière le paravent sea, sex and fun d’une plaisante cité balnéaire, Tel Aviv. De Tsahal, armée affichée « gay-friendly », au cinéma – porno ou branché – empreint d’orientalisme, en passant par la frénésie nataliste chez les gays via la gestation pour autrui, l’auteur raconte l’envers du décor d’un rouleau compresseur. Ce « mirage rose » est décrié par les homosexuels palestiniens et les militants radicaux LGBT israéliens, juifs comme arabes.

Cofondateur de GaiPied en 1979, puis journaliste à Libération et à La Tribune, Jean Stern a publié Les Patrons de la presse nationale. Tous mauvais (La Fabrique, 2012).

Bonne écoute!

Publié dans infos, Nos émissions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Les notions de race et de genre sont-elles comparables ?

black-paint-frameL’histoire commence par un article trouvé sur un site des médialibres en mars 2017 qui fait une comparaison entre une personne transgenre  (Caitlyn Jenner) et une personnes qui aurait transitionné de race (Rachel Dolezal). C’est-à-dire une blanche qui dit être « transraciale » et se considère noire. Ça se passe en 2015 aux USA.
Mais depuis d’autres personnes ont suivi et le débat est très présent sur les réseaux sociaux.
L’argumentaire des personnes « transraciales » et les personnes qui les soutiennent réside dans cette analogie entre race et genre. On peut résumer de cette manière : S’il existe des personnes transgenres alors pourquoi il ne pourrait pas exister des personnes transraciales.

Alors à On est pas des Cadeaux, on avait envie de réfléchir et d’argumenter sur cette question : est-ce qu’on peut vraiment comparer la race et le genre ?

On va donc partir sur la définition des notions de race et de genre, parler également du contexte dans lequel ce texte a été traduit et diffusé dans les médias libres et qu’est-ce qu’il est venu servir dans cette comparaison. Et puis on va lire des textes ou parler des vidéos de personnes qui expliquent la différence entre race et genre.

Des références :

Bulletin du CRAAP « que veut dire race aujourd’hui »

Transracial and transgender are not the same

Why Rachel Dolezal isn’t Caitlyn Jenner de Kat Blaque

Bonne écoute !

Publié dans Nos émissions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Si tu te prends un coup de pelle…

coupdepelle#Me too, #Balance ton porc, ces hashtags que l’ont entend souvent dans les médias depuis octobre 2017 ne sont pas de nouvelles marques à la mode, mais bien des mouvements de dénonciation à grande échelle des violences sexistes et sexuelles.

La campagne Me too a été lancée en 2007 par Tarana Burke pour dénoncer les violences sexuelles, notamment à l’encontre des minorités visibles. En octobre 2017, après la publication des enquêtes accusant le producteur américain Weinstein d’agressions sexuelles, il est largement repris. En france apparaît ausi #Balance ton porc, pour que « la peur change de camp ».

Il s’agit dans ces campagnes de « dénoncer » les bases sexistes d’une société en tentant de casser la domination de l’homme blanc hétérosexuel. Le but est de mettre à mal des fondements inégalitaires d’une société. Mais souvent, dans ce marasme médiatique, toutes les paroles sont mélangées et comparées. Lorsque l’on entend nommer « harcèlement féministe », c’est nier les privilèges de sexe imposés par cette société sexiste ; quand on entend nommer « racisme anti-blanc », c’est nier les privilèges de race imposés par cette société raciste. C’est une manière qu’ont les dominants pour délégitimer des actes d’autodéfense mis en place par des personnes stigmatisées pour sauver leur peau.

Dans cette émission, on revient sur l’actualité des derniers mois concernant les violences sexistes et sexuelles, avec plusieurs extraits de la présentation par Elsa Dorlin de son livre Se défendre. Une philosophie de la violence parue dans Lundi Matin. Pour plus d’informations sur l’autodéfense féministe, on peut aussi consulter le manuel Non, c’est non d’Irène Zeilinger. Et pour découvrir l’autodéfense féministe, on peut enfin contacter les différentes associations qui organisent des stages.

Bonne écoute !

Publié dans Nos émissions | Marqué avec , , | Laisser un commentaire