DE LA MAISON DES BOIS AU SAPIN

La confrérie des seconds rôles du cinéma a perdu son capitaine. Crauchet, Paul de son prénom (1920-2012), aviateur, rugbyman puis acteur du TNP de Jean Vilar (vive la décentralisation), soutien du FLN Algérien, venu sur le tard au cinéma grâce à Eric Rohmer (« Le signe du lion » en 1959), il deviendra une de ces silhouettes que l’on aime croiser dans des films tels que « L’armée des ombres », « Les grandes gueules » ou des feuilletons comme « La maison des bois » (là, il avait l’un des rôles principaux). Salut l’artiste.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.