FIN D’UN CINEMA

En passant devant le CinéCaluire, j’ai constaté que celui-ci vient de fermer ses portes définitivement. Ouvert en 1971, il était dirigé par la Fédération des Oeuvres Laïques. William Goldberg a organisé des projections débats au titre de sa section de la Ligue des Droits de l’Homme. Il ne reste plus qu’une salle à Caluire, le Méliès situé chemin de Vassieux et mal desservi par les bus

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *