Metallica – Que justice soit faite ! Par Joel McIver – Editeur : camion blanc

Par Laurent

Une biographie de Metallica … mais quel intérêt me diriez vous alors que l’on a lu des tonnes et des tonnes d’articles sur le plus grand groupe de metal du monde (au moins en terme de ventes et de notoriété) ?

C’est vrai que si vous vous intéressez au groupe depuis ses débuts en 1980 et que vous avez tout suivi il n’y a pas grand intérêt. Par contre, si comme moi vous avez découvert plus tardivement Metallica (pour ma part quelques mois après la sortie de Ride The Lightning fin 1984/début 1985) et bien cette biographie est utile puisqu’elle retrace l’histoire du groupe des débuts à la sortie de St Anger.

Précisons d’abord que l’auteur est fan du groupe (en tout cas de sa période thrash). Ça c’est déjà un bon point. Ensuite il s’est beaucoup documenté, a interrogé beaucoup de musiciens qui ont connu Metallica à ses débuts (hirax, testament, anthrax, slayer, exodus, …), son premier producteur, ses anciens bassistes et guitaristes, ainsi que des musiciens importants pour le metal des années 80 (Diamond head, Venom, …) et pleins d’autres…..

Bref une grosse partie des chapitres raconte l’histoire assez mouvementé du groupe. On y apprend ou on y redécouvre plein de choses sur l’histoire de la première démo (échangée à travers le monde à l’aide du système de copies de cassettes), sur l’éviction méritée de l’ingérable Dave Mustaine durant le trajet pour l’enregistrement du 1er album, sur les problèmes d’alcool , sur l’intégration mouvementée de Jason Newsteed et de ses souffrances (si vous pensiez que les membres de Metallica étaient des gens respectables, évolués et respectueux des autres vous allez déchanter!), sur les enregistrements des albums, sur le pourquoi il n’y a pas de basse sur And justice for all, sur l’explication du son merdique de St Anger, sur l’alcool et la drogue, ….

Bien sûr la controverse sur Napster n’est pas ignorée ainsi que la dramatique disparition de Cliff Burton.

Chaque album a droit aussi a une chronique très détaillée. Bien évidemment on n’est pas obligé d’être du même avis que l’auteur mais j’avoue que je partage une grande partie de ses analyses même si je trouve qu’il surestime And justice for all et qu’il est plutôt dur avec le Black Album. Par contre ses critiques de Load et Reload, parmi les plus dures que je n’ai jamais lues, sont assez proches de ce que je pense au final de ces 2 disques oh combien minables.

Et il y aussi des chapitres qui répondent à des questions comme :

La vérité sur le thrash metal : Mythe N°1 : Metallica est le premier groupe de thrash de l’histoire, Mythe N°2 : Le premier album de Metallica, Kill’em all, est le premier album thrash metal de l’histoire

La vérité sur Cliff Burton : Mythe N°1 : Lars et James régentent Metallica et ils l’ont toujours fait. Mythe N°2 : Lars et James écrivent toutes les chansons et sont les meilleurs musiciens du groupe :

Et plein d’autres analyses qui sont très pertinentes.

Tout cela est très documenté, avec un peu d’humour (très peu quand même c’est un livre sérieux!).

La traduction semble bonne et comme d’habitude avec cet éditeur (Camion blanc), le livre est hors de prix (34 euros) mais quand on aime …..

Cette entrée a été publiée dans livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *