Bilan des Concerts – 2015 – Raph

podium-2015

Mai 2016 : le temps est enfin venu de faire le bilan des concerts 2015 ! Quelle blague ; j’ai honte d’afficher un tel retard ! La rédaction des CR me prenant un peu de temps, j’ai de plus en plus de mal à suivre le rythme. Que voulez-vous ?

Pour essayer de rattraper mon retard, je ne vois que 2 solutions : participer à moins d’évènements ? Mouais, c’est nul comme idée. Ecrire des CR plus courts ? Pas terrible non plus.

Bon tant pis, je crois bien que je vais continuer comme ça en comptant sur votre compréhension, amis lecteurs.

Cependant, si je prends 2 secondes pour établir un bilan, je constate que j’ai commencé à rédiger le compte rendu de mes pérégrinations musicales il y a presque 6 ans en juin 2010. Tout a commencé avec le concert #269 illustrant le dernier passage d’EVERGREY sur Lyon. 145 concerts et 134 CR plus tard, j’arrive sur le dernier article: le #414 avec le dernier concert de 2015 et le show de SOILWORK au CCO ! Soit, à ce jour, 5 mois de retard ! Bref …

Alors 2015 ?

Pour être honnête, ce fut encore une belle année pleine de fureur, de concerts exaltants et de moments incroyables dont le point culminant fut cette Xe édition du HellFest ! Il n’y a aucun doute : ce festival est devenu un moment incontournable pour tout métalleux qui se respecte.

Autre constat : Quelle vivacité dans notre style de prédilection ! Depuis le temps que je traîne mes guêtres dans les salles obscures, c’est un vrai bonheur de tomber sur des pépites incandescentes comme THE VULTURE INDUSTRIES ou SKYHARBOR. Ces nouveaux groupes sont autant de démonstrations d’une musique qui continuent inlassablement d’aller de l’avant.

A côté de ces découvertes, 2015 a été l’occasion de fêter le retour en lumière de vétérans au talent incroyable : TESTAMENT, DEATH ANGEL, MASS HYSTERIA, IN FLAMES, SOILWORK et surtout LIFE OF AGONY, qui nous a délivré une prestation inoubliable sous la tente de la « Valley » au HellFest, du genre dont on se souvient toute une vie.

Il faut noter également, la continuité de formations récentes en plein ascensions qui continuent de marquer des points : MASTODON et GHOST.

Allez, voici le détail de mon classement :

1/ LIFE OF AGONY – HellFest – 21 juin

Les New-Yorkais nous ont offert un véritable moment de bonheur en ce dimanche de HellFest. Au départ très craintive et sur la réserve, Mina, la chanteuse, s’est finalement complétement lâchée devant l’accueil émouvant des fans pour offrir une prestation ébouriffante. Gros pit devant la scène. Historique.

2/ MASS HYSTERIA – Kao (Lyon) – 03 décembre

Intrigué par les retours ultra-positifs lus sur Internet, j’ai finalement décidé de me rendre à un concert en salle des MASS. Devant la déflagration, j’ai compris : MASS HYSTERIA est un véritable tourbillon de décibels et de plaisir sur scène. Comme en plus, le groupe a eu le bon gout de sortir probablement son meilleur album, « Matière Noire » en 2015, cette soirée au KAO fut phénomale. Le retour d’un Roi !

3/ THE VULTURE INDUSTRIES – CCO (Villeurbanne) – 04 mai

Alors que je me déplaçais pour assister au retour d’ARCTURUS sur scène, j’ai surtout été marqué par la découverte de THE VULTURE INDUSTRIES. Dans un style avant-gardiste grandiloquent, les Norvégiens m’ont séduit avec des morceaux riches et inattendus. Honnêtement, j’incite tous les lecteurs à l’esprit un minimum ouvert à se pencher sur la discographie de ce groupe. Rafraichissant.

4/ TESTAMENT – Belle Electrique (Grenoble) – 26 mai

Les vétérans de la Bay Area nous ont infligé une véritable correction dans la nouvelle magnifique scène de Grenoble, la Belle Electrique. Aujourd’hui, TESTAMENT est un véritable all star band, sur de son art et de son talent. Au cœur des Alpes, le groupe a distribué les mandales en s’appuyant sur ces morceaux les plus percutants. Intense.

5/ MASTODON – HellFest – 19 juin

Ça faisait trop longtemps que le son des concerts de MASTODON était pourri. Les Américains ont enfin remis les pendules à l’heure avec une prestation éclatante au HellFest. Avec leur dernière pépite sous le bras, le magnifique « One more ‘round the sun », les musiciens nous ont fait voyager très loin avec leur Stoner teinté de progressif devenu maintenant ultra mélodique. Le pied tout simplement !

6/ SKYHARBOR – Marché Gare (Lyon) – 26 mars

Le Metal est un style de musique international joué dans tous les pays. L’existence du groupe Indien SKYHARBOR en est la preuve. Dans un Marché gare à l’affluence confidentielle, le djent mélodique a fait mouche. Mené par Daniel Tompkins au chant, SKYHARBOR est probablement un groupe qui arrivera à se faire son trou dans le style. Novateur.

7/ IN FLAMES – HellFest – 21 juin

Malgré un dernier opus indigne de leur talent, les Suédois ont tenu à se rattraper lors de leurs tournées des festivals estivaux. Avec une set-liste résolument agressive faisant la part belle aux chefs d’œuvre des années 2000, IN FLAMES a marqué les esprits pendant le HellFest. La folie qui s’est emparée du public pendant le concert est un indice supplémentaire démontrant le succès de la démarche. Merci IN FLAMES pour ce sursaut salvateur. Inespéré.

8/ GHOST – Coopé (Clermont) – 02 décembre

Surfant sur la vague de succès, GHOST a fini d’enfoncer le clou lors d’une très belle tournée française qui s’est arrêté à Clermont. Toujours avec leur heavy rock teinté de pop, les goules ont mis tout le monde d’accord avec un concert léché dans un décorum classieux. Les Suédois ont trouvé quelque chose avec leur style particulier, j’espère qu’ils ne s’arrêteront pas en si bon chemin. La grande classe.

9/ DEATH ANGEL – Sylak – 09 août

A l’instar de TESTAMENT, DEATH ANGEL est toujours au sommet de son talent. Cependant, les Californiens ont en plus la faculté de diffuser des ondes de bonheur irrésistibles. Leur trash percutant n’a pas pris une ride, et Mark Osegueda reste un chanteur / leader au charisme incroyable. La performance du SYLAK.

10/ SOILWORK – CCO (Villeurbanne) – 19 décembre

SOILWORK clôture mon classement 2015 comme il a clôturé mes concerts cette année. Ça faisait un moment que nous attendions les Suédois en province. Et du coup, SOILWORK ne nous a pas déçus avec une performance incroyable de Death Mélodique comme on en faisait à la grande époque. Nostalgique.

Enfin, je ne peux pas finir ce modeste bilan sans évoquer MOTÖRHEAD et sa prestation désastreuse au HellFest où un Lemmy n’était plus que l’ombre de lui-même. Triste moment qui sera la dernière date en France du Monstre sacré. Ciao l’artiste et Merci pour tout !

Nous, on se retrouve en 2016 pour la suite.

Cette entrée a été publiée dans compte rendu de concerts, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *