N°324 – 8 juin 2018

Playlist :   (le podcast est à la suite)

  • Tremonti « A dying machine » FaceB#2 : Throw Them To The Lions
  • Kissin’ dynamite « Esctasy « #1 : I’ve got the fire
  • Tomorrow’s Eve « Mirror of creation II – Project Ikaros » #8 : Terminal
  • Ghost « Prequelle » #8 : Witch image
  • Overkill « Live In Overhausen » CD2#5 : Hammerhead
  • Five Fingers Death Punch « And justice for none » #1 : Fake
  • Slayer « Reign in blood » #1 : Angel of Death  (Back to the roots of the controversy)
  • Amorphis « Queen of time » #8 : Grain of sand
  • The Foxy Ladies « Backbone » #4 : Daisies  (support your local team)
  • Kataklysm « Meditations » #2 : Outsider
  • Skindred « Big tings » #2 : That’s my jam
  • Uada « Cult of a dying sun » #1 : The purging fire

rubrique : on prend notre temps ! Spéciale « At the Gates »

  • At the Gates « The red in the sky is ours » #11 : Kingdome gone
  • At the Gates « With fear I kiss the burning darkness » #2 : Raped by the light of Christ
  • At the Gates « Slaughter of the soul » #1 : Blinded by fear
  • At the Gates « At war with reality « #2 : Death and the labyrinth
  • At the Gates « To drink from the night itself » #2 : To drink from the night itself
 pour écouter l’émission clique sur le lecteur ou sur « play in popup » ou
pour télécharger, glisse ta souris sur « download », fait clic droit et choisi « enregistrer la cible du lien sous »
Cette entrée a été publiée dans émissions, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à N°324 – 8 juin 2018

  1. Long John Mérou dit :

    Salut à toi Ô grand timonier!
    Je tiens à t’accorder tout mon soutien face aux attaques injustes du Polit Bureau dont tu fais l’objet. Si passer du Pantera alors que le chanteur a eu un comportement « déplacé » n’est pas admissible,alors dans ce cas ne lisons plus Voyage au bout de la nuit de Céline parce qu’il a commis des écrits antisémites ,ni Voltaire parce qu’il était esclavagiste. Tout mon soutien,Laurent et comme disaient les bérus: Mort aux cons! La biz et à bas les censeurs!Et vive la liberté d’expression!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *