Mon Hellfest 2018 …. par le Grand Timonier Laurent

Cette année c’est mon 10ème Hellfest. On peut donc dire que j’y vais dans une certaine routine. Mais le festival est capable de nous surprendre notamment par ses nouvelles installations. Et bien ce ne sera pas vraiment le cas cette année. Certes la zone de bars des mainstage a été refaite « en dur », certes 2 arches distributrices d’eau ont été rajoutées (très jolies d’ailleurs), certes les barrières de clôtures à gauche des mainstage sont finalisées avec leurs flammes qui s’allument la nuit et la zone devant les mainstages a été pavé mais au final pas de grand changement. Vous me direz que c’est plutôt normal car l’organisation et les installations sont quasi parfaites alors il n’est pas forcément nécessaire d’y apporter de grosses modifications. On notera, comme il y a 2 ans, une impression de « trop de monde » rendant impossible ce qui l’était sur les premières éditions, c’est à dire passer d’une scène à l’autre en peu de temps. Maintenant, quand on veut voir un concert dans de bonnes conditions (c’est à dire voir les groupe de près et non pas regarder des écrans), il faut s’y prendre à l’avance.

Au final cette année sera marquée par 2 choses :
– la mort de Vinnie Paul (batteur et créateur de Pantera) qui sera confirmée le samedi sur les écrans du festival et pas mal de groupes salueront le musicien (Megadeth, …)
– l’annonce faite le dimanche de certains groupes présents lors de la prochaine édition (Manowar, Slayer, …). Une première !


Jour 1 : une journée sur les Mainstage

Malemort
ça y est, c’est parti pour le premier concert de mon 10ème Hellfest. En tout cas c’est cool de commencer par les Malemort, groupe que j’adore sur disque. Même si la prestation est courte, même si le son est plus qu’approximatif je suis assez surpris par la bonne prestation du groupe. Cela me donne envie de les voir dans de bonnes conditions ! Un jour peut être !

Mos Generator
Bizarre de retrouver Mos Generator en Mainstage plutôt que sous la Valley. En effet le groupe pratique un stoner parfois teinté de punk (et de motorhead). Prestation sympathique même si le groupe ne réveille pas vraiment mon enthousiasme encore endormi en ce début de festival.

Bukowki
On continue avec le français de Bukovski. Bon je dois l’avouer, je n’ai jamais été particulièrement fan du groupe. La prestation est sympa avec un peu de réaction de la part du public mais je reste assez froid devant leur prestation. Toujours pas emballé par ce groupe.

Tesseract
Alors ça c’est beaucoup plus ma tasse de thé. Et même si le groupe joue un peu tôt en ce vendredi (12h50) la prestation est excellente et le public plutôt réceptif. Le metal progressif tendance djent atmosphérique est toujours aussi efficace avec quelques moments de violence au milieu de passages calmes de toute beauté. Super concert.

The Chris Slade Timeline
Commençons par résumer les questions que je me pose. Y-a-il un intérêt à voir un ancien batteur d’ac dc (entre autre car il a joué dans d’autres groupes) sur scène ? Y-a-il un intérêt à le voir, l’entendre faire des reprises des groupes dans lesquels il a joué. Et bien j’aurai tendance à dire NON. Certes certaines reprises sont sympa (90 % de morceaux d’ac dc) mais ça ne va pas plus loin qu’un simple cover band (qu’il est souvent plaisant de voir dans un bar autour d’un verre) mais là sur une mainstage du Hellfest ça frôle l’arnaque ! Et ce ne sont pas les reprises de Gary Moore (période blues) ou de Pink Floyd qui vont relever le niveau. Aucun intérêt.

Sons of Apollo
Ah ….. j’attendais avec impatience la prestation du nouveau groupe orienté « metal prog » de Mike Portnoy. La prestation, au global sympathique, sera gâchée par un son très moyen (pour ne pas dire mauvais). Dommage car les musiciens assurent. Et même si je ne troupe pas la voix de JS. Soto très adaptée à la musique (voix qui sonne trop FM) je trouve qu’il assure vraiment au chant. Impatient du coup de les voir en salle (à la rentrée à Lyon) dans de bonnes conditions.

Rose Tattoo
Je vais voir la prestation des australiens de loin pour cause de discussion avec les copains. ça semble sympa. Toujours un bon groupe de pub qui se retrouve un peu perdu sur une si grande scène.

Joan Jett
Attention LEGENDE. En effet Joan Jett est une des précurseures du rock au féminin. Du coup c’est une vraie légende qui se produit ce samedi. Pas de surprises car on retrouve les tubes de la miss (bad réputation, I love Rock and roll, …). Et même si les guitares ont un son un peu faibles, pour celles et ceux sensible au rock tendance hard de Joan Jett le charme opère. Le public, à forte dominante féminine dans les premiers rangs, chante certains morceau par cœur et ovationne la chanteuse/guitariste. Beau moment.

Europe
Que dire ? Aucune surprise du côté de Europe. Et c’est une bonne chose car aujourd’hui le groupe est génial à travers la musique qu’il propose depuis sa reformation, musique plutôt orienté « classique rock ». Comme d’habitude l’âge se voit sur le physique mais jamais sur la prestation parfaite du groupe notamment du chanteur et du guitariste. Et bien sûr l’inévitable final sur « the final countdown ». La grande classe.

Steven Wilson
Je n’ai jamais vraiment accroché aux peu d’albums de Steven Wilson en solo que j’ai écouté (les 2 derniers pour être précis) mais la prestation est impressionnante musicalement (quel bassiste!), pleine d’humour et Steven Wilson a vraiment la classe. Et comme on a eu droit à un peu de Porcupine Tree ce fût le bonheur.

Hollywwod Vampires
Certes je n’attendais rien de ce groupe ….. certes la somme de célébrités (Alice Cooper, Joe Perry et Johnny Depp ici) n’a pas toujours accouchés de grands groupe …. certes ….certes …. mais là on atteint le fond du fond. Il aurait été mille fois plus intéressant de voir Alice Cooper avec son groupe ou Aerosmith plutôt que ce cover-band rock à tendance nulle. Bien sûr Johnny Depp a eu droit à son lot de photos de la part du public mais cela ne fait pas un concert ! A priori cela a plu à certaines personnes puisqu’on a put croiser des t-shirt d’Hollywood Vampires le lendemain mais moi j’ai juste trouvé ça sans intérêt.

Stone Sour
Je n’ai jamais aimé. Je n’aime toujours pas.

Judas Priest
Nouvel album de Judas. Nouvelle tournée. Et bientôt 50 ans de carrière. Même si le groupe ne se ressemble plus (il n’y a plus aucun des 2 guitaristes historiques de la formation), même si le « metal God » commence à se faire vieux (66 ans) la prestation s’annonce excellente (Rob se fait-il doubler en concert ?). En tout cas sa prestation est quasi parfaite. Les classiques défilent sans temps mort, les 2 guitaristes assurent, la magie opère. Belle prestation.

A perfect Circle
Le groupe a l’honneur de clore la programmation des Mainstage de ce premier jour. Le show commence tout en ambiance, avec un son énorme, des lumières magnifiques et un Maynard James Keenan parfait, caché dans l’ombre, énigmatique mais à la voix toujours aussi envoûtante. Le groupe se permet même un hommage à Malcom Young avec la reprise magnifique et très retravaillée du Dog eat Dog d’ac dc. Juste magnifique. Mon concert préféré de cette première journée

Jour 2

Hexecutor
Ce sont les rennais d’Hexecutor qui vont débuter la journée du samedi pour ma part. Et quel début ! Du thrash à l’ancienne (old school dirons-nous), très inspiré par slayer, Desctruction ou Dark Angel. Ça dépote, c’est énergique, c’est bien fait …. du bonheur sans prétention pour débuter ce samedi. Et puis ces petits cris aiguës que n’aurait pas renié Tom Araya dans les années 80 …. la classe

Monolord
On passe maintenant à la Valley pour le retour des Monolord, groupe suédois de Doom/sludge/stoner. Là on envoie du lourd. Musique oppressante, envoûtante. Très bon concert.

Savage Messiah
C’est avec assez peu d’intérêt que je jetais une oreille sur ce groupe car l’écoute du dernier disque ne m’a pas du tout enchanté. Au final la prestation heavy/thrash du groupe est sympathique.

In this moment
Je me retrouve par hasard à regarder (et aussi un peu écouter) les In This Moment. La musique ne me parle pas mais alors pas du tout (sorte de metal moderne générique et insipide pour moi). Par contre le show est très visuel avec des sortes de rituels jouées par 2 femmes dont la chanteuse Maria Brink. Plutôt divertissant.

Rise of the northstar
Ce n’est pas ma tasse de thé mais ça envoie ! Et le public nombreux semble à fond pour soutenir le hardcore mélangé (un peu de thrash, un peu de hip hop, …) du groupe francilien.

Tremonti
ça y est, cette fois Mark Tremonti va jouer sur la mainstage. On se rappelle son absence lors de sa dernière venue (pour des raisons de planning mal géré il n’avait pu arriver à l’heure et avait donné un concert en fin de journée au milieu d’un public clairsemé, sous la Valley). Mais aujourd’hui tout va bien. Il est là et le hard rock super efficace du guitariste d’Alter Bridge fonctionne à merveille. Même si public n’est pas venu en masse le concert est parfait et me permet de découvrir sur scènes quelques titres du nouveau disque fraîchement sorti (A dying machine). La classe.

Powerflo
Une belle surprise que ce groupe que j’ai découvert quelques jours avant le Hellfest. Même si ce n’est pas très original (fusion rapcore de facture assez classique), tous les musiciens sont des vieux routiers (issus des groupes Downset, Cypress Hill, Biohazard, Fear Factory) et la prestation est très efficace. Un bon moyen de se mettre en jambe avant Body Count !

Heilung
En allant rejoindre la Valley pour Orange Goblin je passe devant Heilung et le public semble envoûté par cette musique bizarre. En effet on n’y entend point de guitares saturés mais plutôt des instruments traditionnels du nord de l’Europe. On a l’impression d’assister à une cérémonie religieuse du type chamanique chez nos voisin viking période médiévale …. surprenant

Orange Goblin

Les anglais déboulent une nouvelle fois au Hellfest pour nous balancer leur excellent stoner. Et bien comme d’habitude ce fut génial. Une heure à parcourir la discographie du groupe (enfin une partie seulement) et notamment le nouvel et excellent album « The Wolf Bites Back ». Rien à dire de plus. Juste parfait !

Dead Cross
Soyons honnête. Je ne vais à ce concert que parce que le chanteur est Mike Patton (de Faith No more). En général il est suffisamment déjanté pour rendre intéressant quasiment n’importe quel groupe ou projet. Celui ci est orienté hardcore/punk hyper violent. J’avoue avoir mis 2 morceaux avant de rentrer dans le délire du groupe. Mais ça marche. Entre les moments de pure violence on a droit à des pauses sympas notamment le moment ou Mike fait monter un gamin pour chanter avec lui. Et la fin en forme de clin d’œil envers Slayer (et oui le batteur de Dead Cross est Dave Lombardo) et Faith No More est drôle à souhait. Un bon moment.

Limp Bizkit
En sortant de Faith No More je croise mon pote Stéphane de Rockhard. On discute puis je me dirige vers les Mainstage pour me placer pour Avenged Sevenfold. Et là j’entends des trucs bizarres, un riff de Metallica, …. qu’est-ce donc ? Ah non !!!!!! Limp Bizkit. J’ai l’impression qu’ils refont le même show que la dernière fois. Quelques morceaux du groupe et des reprises plus ou moins utiles. Pourquoi un groupe aussi connu passe la moitié de son concert à ne pas jouer ses propres morceaux ? Je ne comprends pas ! En plus le chanteur se met à chanter la marseillaise et le public, qui peut être quand même bien con parfois, reprend cet hymne guerrier qui incite à aller tuer ses ennemis (et c’est du premier degré contrairement à la majorité des paroles de metal) . Et comble du n’importe quoi, après cette incitation au meurtre et à la guerre qu’est la marseillaise ils nous jouent « Killing in the Name » de RATM (chanson très orientée politiquement à gauche contre le white power cher au KKK et contre la violence de ces mêmes racistes). Pour moi Limp Bizkit en concert c’est juste une arnaque !

Avenged Sevenfold
Terminons ce jour par un groupe « de jeunes » (j’entends par là un groupe dont le succès est récent et dont la moyenne d’age des fans est un peu plus jeune que celles des fans de Judas Priest), qu’il est assez surprenant de voir en tête d’affiche. Finalement, au vue du nombre de personnes présents cela semble justifié de les voir en haut de l’affiche. La prestation du groupe sera finalement que très moyenne, le chanteur ayant des problème de voix. Dommage

Jour 3

The Texas chainsaw Dust Lovers
Le premier concert de ce dernier jour de festival sera pour moi un groupe nantais totalement inconnu, The Texas chainsaw Dust Lovers. Et bien ça fonctionne. Le groupe pratique un rock ‘n roll endiablé, un peu comme si Volbeat jouait du stoner. On aura même le droit à un solo de sax. Belle découverte.

Lucifer
J’aime beaucoup le groupe Lucifer (et pas seulement pour la plastique de sa chanteuse!) et notamment leur 1er album (le 2ème sort très bientôt et je suis impatient !). C’est donc avec une certaine fébrilité que j’attendais ce concert. Même si le guitariste de Cathedral ne fait plus partie de la formation (dommage!) la prestation est très bien. Le rock occulte (mâtiné d’un peu de classic rock) pratiqué par le groupe est efficace et les 30 minutes de concert se révèlent trop courtes. Certes la tenue ultra sexy de Johanna Sadonis pouvait un tant soit peu nous déconcentrer mais le concert fut une réussite.

Stray from the path
Je ne vais pas faire semblant d’aimer le metalcore pratiqué par ce groupe. Par contre il ont tenu un beau discours antiraciste. Ça fait plaisir. Voilà.

Primal Fear
Vu de loin. Je n’ai jamais été très fan de ce groupe mais le heavy/power metal des allemands est efficace. Ça joue, ça chante, il y a des hymnes. Pas mal, quoi !

L7
Pas fan non plus des grungeuses de L7. Bizarrement d’ailleurs c’est une homme qui est derrière les fûts (contrairement à leur dernier passage au Hellfest). Toujours pas emballé.

Iced Earth
Je suis toujours content de voir Iced Earth même si leurs prestations en salle sont toujours bien meilleures que celles en festival. Et il n’y aura pas d’exception ce dimanche avec une prestation relativement moyenne, largement gâchée par un très mauvais son. Dommage car c’est une excellent groupe avec d’excellents albums …. à voir dans de meilleurs conditions.

Killswitch Engage
Jamais été fan du groupe mais ça envoie. Les blagues du guitaristes sont certes un peu lourdes mais la reprise finale du Holy Diver de Dio est une tuerie.

Accept
C’est un peu comme Iced Earth. Accept est, je trouve, meilleur en salle qu’en festival. Malgré un son très moyen (mais bien meilleur que pour Iced Earth), le groupe envoie du tube heavy metal et la prestation est quand même très bonne. Une valeur sûre !

Arch Enemy
Je ne suis pas fan du groupe mais la chanteuse est vraiment très impressionnante. Une belle énergie sur scène.

Megadeth
Ma grosse déception du festival. Le concert commence …. sans le moindre son …. ensuite , à la fin du premier morceau, quand celui-ci sera rétabli, la qualité sonore restera très moyenne. En plus Dave Mustaine s’obstine à chanter les 3/4 du temps loin du micro donc on ne l’entend pas ! Dommage car la setlist est géniale (que des tubes!).

Alice in Chains
Attention LEGENDE. Même si le groupe n’a plus son chanteur historique, la nouvelle formule fonctionne très bien sur disque. Et sur scène c’est la même chose. On y retrouve ce heavy/grunge envoûtant, pas mal dépressif. C’est juste la CLASSE ! Belle setlist, belle prestation, concert quasi magique. Et un final génial avec « the rooster » …. du bonheur

Iron Maiden
LE CONCERT DU HELLFEST ! Bien que Maiden ne soit plus une découverte sur scène (je les ai vu la première fois en 1987) j’avoue avoir été subjugué par le concert. Tout était parfait. Comme d’habitude on a de gros et beaux décors (un spitfire au dessus de la scène, Eddie qui se bat à l’épée contre Bruce, Icare est train de voler, …), des lumières fabuleuses et groupe au top de sa forme. Notamment Bruce Dickinson qui est incroyable. Il court, il chante comme un fou, il s’amuse même (notamment avec ses lance-flammes). Et une setlist géniale avec même un Flight of Icarus plus joué depuis 30 ans. Une tuerie.

Bien sûr au Hellfest il y a les concerts que l’on rate, souvent parce que 2 groupes jouent en même temps sur 2 scènes différentes. Cette année ce sera pour moi les hellacopters que je vais rater (il y a Iron Maiden en même temps!). Je vais rater aussi Body Count car je suis fan d’Orange Goblin qui joue au même moment. Et puis il y a Turbonegro. En sortant du génial concert de Maiden je ne me sens pas l’envie de voir un autre concert. Juste envie de rester sur cette impression de bonheur donnée par le groupe anglais. Du coup de préfère aller boire un coup avec un copain puis rentrer me coucher, ratant Turbonegro. Une prochaine fois j’espère. Mais je me suis rattrapé en regardant les concerts ratés sur Arte. Cool

Voilà, mon 10ème Hellfest aura été un bon Hellfest, sympa, avec plein de concerts. Pas de grande découvertes mais de bon moments.

Bilan : 14 + 11 + 12 = 37 concerts

A l’année prochaine

Cette entrée a été publiée dans compte rendu de concerts, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mon Hellfest 2018 …. par le Grand Timonier Laurent

  1. Dr dit :

    Merci pour ce retour détaillé sur tous ces concerts, et merci pour toutes ces années d’émissions, continuez comme ça et peut-être à l’année prochaine là bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *