The heroin diaries – Une année dans la vie d’une rock star brisée

Attention, OVNI glauque , rock’n’roll et triste !

Ce livre de Nikki Sixx & Ian Gittins est une sorte de journal de l’année 1987. Il est basé sur une partie du journal que Nikki Sixx de Mötley Crüe a écrit durant cette année là agrémenté de commentaires ajoutés lors de la rédaction du livre (grosso modo 20 ans plus tard).

En fait la structure est plutôt originale. On a, par jour, le journal tenu par le bassiste de Mötley durant l’année de l’enregistrement de Girls, Girls, Girls. Après chaque extrait (écrit avec une typo de vieille machine à écrire) on a une remarque, analyse, explication soit de Nikki soit d’une des personnes dont parle l’extrait. On y voit ainsi intervenir aussi bien la principale petite amie de Nikki durant cette période (Vanity), des musiciens (Slash, Tommy Lee, Vince Neil, Mick Mars) , des personnes travaillant avec le groupe ou Nikki que ses proches et parents (enfin surtout sa mère et son presque grand-père).

Et cette année 1987 a quelque chose de particulier (en dehors de l’enregistrement du 4ème album du groupe et de la tournée qui a suivi) car c’est sûrement une des pires année qu’a vécu Nikki. En effet il est complètement accro à toutes les drogues possibles qu’il s’injecte dès qu’il en a la possibilité. Du coup on suit le calvaire d’une rock star droguée, larguée, diminuée et qui frôle la mort de façon régulière. C’est pas mal glauque, plutôt réaliste, très instructif et horriblement triste de voir la déchéance que vit Nikki.

Au final les 500 pages se dévorent littéralement car la lecture est facile et fluide. Le livre semble au final être un très bon témoignage du pire que peut vivre une rock star au bord de la destruction. Une sorte de vaccin anti-drogue?

The heroin diaries – Une année dans la vie d’une rock star brisée
Par Nikki Sixx & Ian Gittins
Editeur: Camion blanc

Cette entrée a été publiée dans livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.