La Causerie n°50 du 13 avril 2014

Posté le 6 avril 2014 par

Pour cette 50ème de La Causerie, nous avons eu le plaisir de vous faire connaitre le site Polyvalence-mp en compagnie, au téléphone, d’une des responsables du site mais sans Loulie, malheureusement.

Playlist :

1) Eh ! V’nez les potes (Boby Lapointe)
2) Ay camela (Chant révolutionnaire Espagnol)
3) Le tigre (Riot grrrl)
4) Reptilia (The Strokes)
5) Here’s to you, Nicola and Bart (Joan Baez)

Si vous souhaitez contribuer au site par votre témoignage ou/et une illustration, vous pouvez les faire parvenir en vous rendant ICI
Si vous souhaitez soutenir financièrement, il suffit de remplir le pot commun 😉
C’est peut-être l’occasion de rappeler que l’argent est malheureusement toujours le nerfs de la guerre… Et que là aussi, nous ne devons compter que sur notre propre mobilisation. 😉
Pour imprimer et diffuser les (fan)zines c’est ICI
Si vous décidez d’imprimer cela au boulot, comme l’équipe de La Causerie vous l’a suggéré, nous vous conseillons de vous assurer de l’absence de mouchard sur l’imprimante (oui, oui, ça existe !) sinon cela pourrait se retourner contre vous ! 😉

Pour écouter :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Pour télécharger :
La Causerie n°50

Détails de l'article

4 réponses à La Causerie n°50 du 13 avril 2014

  1. Aire Libre dit :

    Du virtuel au presque réel ! Génial, j’entends vos voix. J’adore <3 <= cœur – Je vous aime @Aire Libre

  2. Charlotte dit :

    Salut la causerie et « polyvalence mp » (vous faites un super travail, bravo!).
    Je fais faire tourner cela autour de moi.

    Je voulais juste vous recopier un petit extrait de « Littoral » de Wadji Mouawad, que j’adore.
    Ca m’a fait penser à vous alors voilà !

     » WAZÂÂN. Avancer toujours, même si on n’y croit plus. Avancer malgrè la perte du but, avancer malgrè la raison qui nous fige, nous immobilise, malgrè la futilité que l’on découvre même dans ce qu’avancer veut bien signifier. Avancer même si on a perdu toute fierté, toute capacité à espérer. Avancer. Je n’ai jamais vu la nuit, mais on dit d’elle qu’elle est obscure. Alors partez, partez tous les deux, partez avant le jour. Au matin je leur dirai que la fille qui chantait est partie, je leur dirai que le jeune homme qui est revenu vers sa terre d’origine est reparti. Je les maudirai, je leur dirai : Ecoutez la colère de la jeunesse qui fera de vous les vaincus des vaincus. La jeunesse est en colère contre vous. Elle part et avec elle le soleil.  »

    A priori ça n’a rien à voir avec cette émission mais ça reste dans l’esprit de la mobilisation et de la récupération de la parole.

    Salut!

    • Fab dit :

      Salut Charlotte !

      Et bien merci pour ce partage, qui personnellement me parle 😉

      En espérant te croiser peut être un jour 😉

      Fab (de « La causerie »)

Poster un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Required fields are marked *

*