Le retour des contes du radiateurs électriques II !

C’est le solstice d’hiver et dans l’hémisphère Nord, ça correspond au jour le plus court mais…

Image issu du livre « On n’est pas des poupées, livre jeunesse

c’est aussi la nuit la plus longue. L’occasion pour nous de vous inviter à célébrer ce jour avec nous. Quoi de mieux pour cette loooooooogue nuit que de se conter des histoires et d’attendre patiemment de voir renaître un nouveau soleil, un nouveau jour. Quand on parle de contes, on s’attend aux histoires de notre enfance, celles où les filles sont bien sages, endormie, passives et les garçons, eux sont fort, courageux sur leur beau cheval blanc à la recherche de la princesse à délivrer. Les contes dont nous allons parler ce soir ne correspondent pas à cela. On va essayer de s’éloigner de ces stéréotypes!
Dans le désordre: un poème d’Audre Lordre, une relecture féminine de « La Nuit » de Betty Bone, « On n’est pas des poupées » de Delphine Beauvoie et de Claire Cantais, lecture du début de l’intro du magasine « Les icônes lesbiennes » nous faisant (re)découvrir « Lady Oscar » un manga du début des années 80, une relecture de la Reine des Neiges (merci utoubbbbe), une création sonore d’Anne Deval (conteuse féministe qui fait partie de la Cie Kta)« La légende du printemps », merci à Daniela B. d’avoir partagé un conte écossais et on a fini avec un conte de Starhawk « La naissance du soleil » (P.98 Circle Sound).

sic: Billie Brelock Merle Moqueur, Mc Carol 100% Féminista, Akua Naru Poetry,

 

Cette entrée a été publiée dans Art, Cultures, saison 11, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *