On parle d’autres choses? Alors parlons amour!mode confinée 2!

Y a le confinement…

Mais avant le confinement, on avait une vie et on voudrait pouvoir la continuer en partie. C’est pourquoi on veut vous parler d’amour, sujet qui trotte dans la tête depuis plusieurs mois dans le collectif: amour de ses potes, amour de sa famille, amour de ses.son.sa amoureu.se.×, amour de soi, amour de ces camarades féministes.

Mais avant tout, on laisse une camarade soignante exprimée sa colère contre la gestion par le fric du système de soin, qui les plonge la tête sous l’eau pendant cette période de pandémie.

Et quand on vous parle d’AMOUUUUUR, c’est pour vous dire:

  • les différentes représentations de l’amour, dans les arts, comme le cinéma et les conséquences sur soi et sur l’amour que l’on peut porter à ces proches, notamment dans les communautés noir.e.s et racisé.e.s avec des lectures d’Audre Lorde, en illustration.
  • les différentes formes d’aimer face au libéralisme et l’éloge de l’individu: amour gouines, polyamour, amour inconditionnel versus amour exigeant, amour de ces potes, tout ça ponctué de lectures de Souad Labbize
  • l’amour et le confinement, bah… éh alors?! … si vous écoutiez les courriers du coeur made in Martine?

Tout un tas de zik différentes, belles, romantiques, à danser seul.e, à 2 ou à pleins, pendant le confinement et après!

Pleins de courage et de forces à vous!

 

Cette entrée a été publiée dans Art, Corps, Normes et Pressions Sociales, saison 12, Sexualités, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *