ENTOMBED, dimanche 04 Novembre 2012, Ninkasi Kafé, Lyon

Par Raph
Question : Comment peut-on occuper agréablement un triste dimanche pluvieux du mois novembre au cœur de la capitale des Gaules ?
Se taper l’intégrale de l’émission « Vivement Dimanche » présenté par l’inénarrable Michel Drucker ?
Non, non !
J’ai mieux à vous proposer : commencer par un match de foot totalement fou (OL – Bastia 5-2 soit 7 buts !), enchainer par un délicieux Burger (spécialité du Ninkasi Kafé) puis finir par un concert gratuit d’une des légendes du Death Métal Suédois, ENTOMBED, entouré par une multitude de fans !
N’est ça pas un programme alléchant ? mmmm ?
Et bien, sachez, que ce programme s’est concrétisé ce 4 novembre.
Il y a quelques mois, quand la date d’ENTOMBED a été annoncée, j’étais aux anges. N’ayant pas pu apprécier leur prestation au Hellfest (j’étais scotché devant THE DEVIL’S BLOOD), il m’était impossible de louper cette nouvelle prestation des Suédois à la maison.
En effet, j’avais encore en mémoire, un concert mémorable donné à Grenoble, il y a quelques années. Voir ENTOMBED sur scène c’est l’assurance de prendre une bonne dose de Death Metal graisseux et Rock’n Roll, donc jubilatoire.
Malheureusement, les préventes n’ont manifestement pas été à la hauteur des espoirs du promoteur (Base Productions) Il faut dire que l’offre de concerts sur Lyon est devenu pharaonique : les fans sont sollicités régulièrement par des affiches de plus en plus alléchantes, regroupant souvent plusieurs têtes d’affiches. Il s’agit de la manifestation de l’effet pervers Internet : ne vendant plus d’albums (à cause du téléchargement), les groupes tournent de plus en plus pour s’assurer quelques revenus. Mais, comme la bourse des fans n’est pas extensible, des choix drastique s’imposent. Et aujourd’hui, c’est ENTOMBED qui en fait les frais.
Heureusement pour nous, au lieu de simplement annuler leur prestation, ENTOMBED a préféré se produire sur la petite scène du Ninkasi Kafé (Pub mitoyen à la salle initialement prévue, le Ninkasi Kao) pour un cachet bien moindre. On peut souligner cet état d’esprit de la part des Suédois.
Conséquence direct de ce choix : le concert est devenu gratuit. La classe …
Pour nous, la journée commence donc à 17h00, lorsque les footeux de l’OL donnent le coup d’envoi de leur rencontre contre Bastia, dans le cadre de la 11e journée de Ligue 1. S’en suit un match échevelé où les Lyonnais font parler la poudre en claquant 5 buts à des Corses venus jouer le jeu sur la pelouse de Gerland.
A la fin du match, plusieurs centaines de supporters investissent le Ninkasi Kafé pour refaire le match. Ces supporters ajoutés aux métalleux ayant fait le déplacement pour assister à la prestation d’ENTOMBED blindent littéralement les lieux.
La gratuité du concert a manifestement convaincu le plus grand nombre à faire le déplacement. Il est bien plaisant de croiser moult têtes connues.
On profite du créneau libre entre la fin du match et le concert d’ENTOMBED, pour déguster un des merveilleux Burger, spécialité du Ninkasi Kafé. Notre cholestérol apprécie grandement cette petite pause gastronomique. C’est l’avantager de faire des concerts dans un pub : pouvoir se restaurer avant l’ouverture des hostilités.
Le mélange hétéroclite de métalleux graisseux et de supporters est haut en couleur. La salle est bondée. Du coup, quand ENTOMBED attaque son concert, près de 450 personnes se pressent dans le Ninkasi Kafé.

 

SCIENCE OF DISORDER
Pour cette tournée européenne, les Suédois ont embarqué avec eux les Suisses de SCIENCE OF DISORDER en première partie. Cependant, vu le monde devant la scène, je préfère rester dans une coursive pour finir de déguster mon Burger.

 

ENTOMBED
Par contre, pour la tête d’affiche, il s’agit de bien se placer. Je profite du changement de plateau pour tenter d’approcher. Sans gros succès vu la foule compacte qui se presse devant la scène.
Les meilleures places étant prises, j’arrive après une lutte âpre à me positionner tout au fond de la salle. A cet endroit, la visibilité n’est guère convaincante mais je n’ai pas le choix. Tant pis.
On aurait pu imaginer que les Suédois soient blasés par l’annulation de leur concert initialement prévu dans une vraie salle de concert et non dans un pub. Et bien que nenni ! Les bougres vont jouer le jeu et même plus que ça.
En l’absence d’Alex Hellid (guitariste et dernier membre fondateur d’ENTOMBED avec le vocaliste) retenu à l’hôpital, ENTOMBED va nous proposer une set-liste très Death essentiellement concentrée sur leurs 3 premiers mythiques albums (« Left Hand Path », « Clandestine » et « Wolverine Blues ») 10 morceaux sur les 14 joués ce soir sont issus de ces 3 albums. C’est un véritable bond dans le temps que nous proposent les Suédois: on se croirait de retour au début des années 90, lors de l’âge d’or du Death Metal suédois.
Du coup, le côté Death’n Roll jubilatoire, développé par ENTOMBED sur le reste de leur discographie, est très peu mis en avant au profit de l’efficacité. J’imagine que ce choix a été fait suite à l’absence d’une des 2 guitares.
Sur scène, les 4 musiciens se lâchent complément dans une prestation débridée et passionnée. L’enthousiasme est communicatif, et le public fait la fête avec les Suédois. LG Petrov, chanteur d’ENTOMBED, semble largement éméché mais cela ne l’empêche pas de poser son chant sans souci sur les rythmiques endiablées du groupe, le tout sans jamais se séparer son gros sourire béat.
Les 4 musiciens sont moches, bedonnants, pas rasés … Mais peu importe, ces 4 gars respirent le rock n’roll et la passion. Ils sont ravis par l’accueil que leur offre le public lyonnais.
J’ai malgré tout quelques réserves (techniques essentiellement) sur le show. Comme nous sommes dans un pub, les lights sont minimalistes mais plus gênant, le son est limite, limite … Les conditions de jeu ne sont malheureusement pas celles d’une vraie salle de concert. On arrive tout de même à reconnaître le son gras et râpeux si caractéristique d’ENTOMBED.
Le set ne durera qu’une petite heure mais LG Petrov donnera tout, transpirant à grand eau. Le show se clôture sur un « Wolverine Blues » où le groupe offre un plateau de verres de bières au public.
Pour conclure, un petit concert qui ne sera pas le concert de l’année vu les conditions mais qui restera comme un bon moment de Rock’n Roll !

 

Setlist ENTOMBED – Lyon – 04 novembre 2012
01. Living Dead
02. Just as Sad
03. Out of Hand
04. Revel In Flesh
05. Stranger Aeons
06. I for an Eye
07. Eyemaster
08. Supposed to Rot
09. Left Hand Path
—————————————
10. Chief Rebel Angel
11. Demon
12. Night of the Vampire
13. Chaos Breed
14. Wolverine Blues
Cette entrée a été publiée dans compte rendu de concerts, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à ENTOMBED, dimanche 04 Novembre 2012, Ninkasi Kafé, Lyon

  1. les bourguignons dit :

    tu fais plaisir à lire, gros mort!

    A+,
    Marcellos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *