Hammer of the gods – Stephen Davis – Le mot et le reste

Ça y est, je boucle la boucle. En effet après avoir fait le tour de tous les morceaux de Led Zeppelin avec Led Zeppelin – La totale, avoir lu l’histoire de Peter Grant , le fameux manager (The man who Led Zeppelin) et la version personnelle de François Bon avec son « Rock’n roll, un portrait de Led Zeppelin » il ne me restait que LA BIOGRAPHIE du groupe, « Hammer of the gods » sous titrée en français « la saga Led Zeppelin ».

La version que j’ai lue est la version de 2011, donc augmentée de tout ce qui s’est passé après la fin officielle du groupe, à la mort de Bonzo.

Alors, que dire? Le journaliste retrace l’histoire du groupe des débuts jusqu’à 2010. C’est documenté, sérieux, plein d’anecdotes…. et tout est fait pour faire naître le polémique. En effet, tous les travers, les excès sont évoqués, qu’il s’agisse des orgies, des destructions d’hôtels, de la tentative de viol sur une journaliste, du satanisme qui entoure le groupe et surtout Page, …. ce qui explique le rejet du livre par Plant et Page. Et c’est finalement le seul reproche que l’on peut faire à cette biographie c’est son côté un peu « people », quelques fois au détriment de la musique qui est assez peu analysée (pour ça il faut mieux lire Led Zeppelin – La totale). Mais toute l’histoire de Led Zeppelin est là, toute la magie des concerts, tout l’envers du décors (qui n’est pas toujours glauque quand même!) , bref tout ce qui a fait de Led Zep le plus grand groupe de hard rock du monde voire de rock tout court.

Un indispensable donc.

 

Cette entrée a été publiée dans émissions, livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *