Bienvenue sur ce blog !

Émission du 26/02/20

ven 28 Fév 2020

 

Hello,

 

pas de grosse nouveauté à proprement parler cette fois ci, mais une playlist néanmoins remplie de plein de bonnes choses !

 

 

La Playlist

 

MELTING CLOCK – Sono Luce (6:40) – Destinazione (2019) – Italie

FIRE! ORCHERSTA – Ritual Part.1 (10:15) – Ritual (2016) – Suède

Peter HAMMILL – A Louse Is Not A Home (12:13) – The Silent Corner And The Empty Stage (1974) – Royaume-Uni

JONO EL GRANDE – The Variations On A Mainstream Neurosis (7:45) – Neo Nada (2009) – Norvège

RETURN TO FOREVER – Hymn Of The Seventh Galaxy (3:31) – Hymn Of The Seventh Galaxy (1974) – États-Unis

TRACTEUR – Tartare de Volaille (4:40) – Tracteur (2019) – France

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#187

 

 

Émission du 19/02/20

jeu 20 Fév 2020

 

Hello,

 

de la nouveauté, et encore de la nouveauté ! C’était le programme de cette émission, enfin plus exactement nous avons rattrapés notre retard sur les sorties d’albums marquants qui ont eue lieus fin 2019. Et comme la playlist le prouve il y a eu beucoup de belles choses, en provenance des quatre coins du monde (ou presque) et dans des genres des plus divers.

Et en bonus deux petits morceaux complètement antinomiques en fin d’émission !

 

 

La Playlist

 

OCTOBER EQUUS – Igneo (4:50) – Presagios (2019) – Espagne

MINIMUM VITAL – Air Caravan (5:16) – Air Caravan (2019) – France

Alexander NOICE – Affectation (6:47) – Noice (2019) – États-Unis

THE WORM OUROBOUROS – Quest Of The Kingfisher (7:16) – Endless Way From You (2019) – Biélorussie

DE LORIANS – Toumaï (7:19) – De Lorians (2019) – Japon

GURANFOE – Eventide (7:51) – Sum Of Erda (2019) – Royaume-Uni

J.S BACH – Suite Française N°2 / Allemande – Glenn Gould Suites Françaises (1979) – Allemagne/Canada

RUINS – Progressive Rock Medley (2:33) – Pallaschtom (2000) – Japon

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#186

 

 

Émission du 12/02/20

jeu 13 Fév 2020

 

Hello,

 

c’est avec grand plaisir que nous avons reçu Franck Carducci pour cette émission spéciale. Le bassiste-chanteur nous a parlé de son fort recommendable nouvel album The Answer paru en fin d’année 2019, de son parcours et de sa rencontre avec Steve Hackett, du public anglais qu’il commence à bien connaître, de la tournée d’envergure qu’il va entamer dans les prochaines semaines, de rock progressif (évidemment)… et plus encore !

 

Merci à Franck d’avoir accepté notre invitation et pour les Lyonnais sa tournée débute le 6 mars à Venissieux à la Vache Rouge. À ne pas louper !

 

 

La Playlist

 

FRANCK CARDUCCI – The Answer (2020) – France

(Love Is) The Answer (8:00)

The After Effect (10:03)

Asylum (11:11)

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#185 – Interview Franck Carducci

 

 

Émission du 05/02/20

mer 5 Fév 2020

 

Hello,

 

à peine sortis de notre rétrospéctive des années 2010, nous avons enchainés avec une autre émission spéciale, cette fois consacrée à Neil Peart.

 

Le batteur et parolier du trio Canadien Rush a succombé à sa lutte contre le cancer le 7 janvier dernier, et laisse un grand vide pour le monde du Rock et de la batterie derrière lui. Vide tout de même comblé par son impressionant corpus artistique: ses parties de batterie complexes inimitables, ses textes profonds et pleins d’humanité, ses livres, et les nombreuses interviews dans lesquelles il a révélé une personnalité aux nombreuses facettes mais toujours poussée par le perfectionnisme et une volonté d’excellence.

 

Modèle d’integrité tout comme l’a été Rush, il demeurera comme un des musiciens de rock parmi les plus respectés et influents de l’histoire. On peut affirmer sans trop exagérer qu’il y a un peu de Neil Peart dans l’ADN de la plupart des batteurs Metal ou de Rock (progressif) actuels…

 

Adieu monsieur le Professeur !

 

 

La Playlist

 

RUSH – Beneath, Between & Behind (3:00) – Fly By Night (1975)

2112: Overture / The Temples Of Syrinx (6:45) – 2112 (1976)

The Trees (4:45) – Hemispheres (1978)

YYZ (7:47) – Exit… Stage Left (1981)

Subdivisions (5:32) – Signals (1982)

Animate (6:03) – Counterparts (1993)

Caravan (5:40) – Clockwork Angels (2012)

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#184

Émission du 29/01/20

mer 29 Jan 2020

 

Hello,

 

c’était la fin de notre rétrospective dédiée aux années 2010. Évidemment quatre émissions c’était peu pour couvrir une décennie de musique progressive et certains albums ou artistes importants n’ont pu être cités faute de temps. Sans parler de certains courants du prog pour lesquels nous sommes moins sensibles, et donc beaucoup moins compétents en la matière pour bien en parler (le Métal-Prog en particulier).

Mais, en toute subjectivité, il y avait déjà un joli petit panel !

 

Cette émission l’a en tout cas prouvée de nouveau, les musiques progressives ont affichées une belle vitalité dans cette dernière décennie, avec la parution d’une grande quantité d’excellents disques. Pourvu que ça dure, et en attendant la suite, on espère vous avoir fait découvrir ou redécouvrir certains d’entre eux, et donné envie d’aller plus loin dans l’exploration de leur discographie !

 

Rdv la semaine prochaine pour une émission consacrée à Neil Peart, le batteur et parolier de Rush récemment décédé.

 

La Playlist

 

MIRIODOR – La Roue (3:43) – Cobra Fakir (2013) – Québec

ELEPHANT9 – Farmer’s Secret (5:21) – Greatest Show On Earth (2018) – Norvège

THINKING PLAGUE – Malthusian Dances (6:39) – Decline And Fall (2011) – États-Unis

THIEVE’S KITCHEN – Railway Time (7:38) – The Clockwork Universe (2015) – Royaume Uni/Suède

PANZERPAPPA – Ugler I Moseboka (7:37)  – Astromalist (2012) – Norvège

GÖSTA BERLINGS SAGA – Fort Europa (8:06) – Sersophane (2016) – Suède

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#183

 

 

Émission du 22/01/20

mer 22 Jan 2020

 

Hello,

 

troisième volet de notre rétrospective consacrée aux années 2010, avec seulement quatre titres, mais ce n’était que du lourd comme diraient les jeunes !

 

En guise de représentant de la toujours prolixe scène scandinave, le merveilleux troisième album d’Anglagard s’imposait logiquement, mais Wobbler, Jordsjo ou encore All Traps On Earth (pur n’en citer que trois…) nous ont proposés de belles oeuvres inspirés.

Les dingos de Poil ont quand à eux représentés l’écurie Dur&Doux, label abritant de nombreux excellents groupes et projets s’approchant de près ou de loin de l’esthétique progressive, et au delà une scène math/noise/expérimentale Lyonnaise à la richesse presque inépuisable.

Regal Worm aura été un de mes grand coup de coeur (c’est Clément qui parle) de cette décennie, tandis que le virtuose Tigran Hamsyan constitue un des musiciens de jazz actuels les plus talentueux mais aussi et surtout (pour ce qui nous concerne) un de ceux qui intègre le plus d’éléments progressif dans sa passionnante carrière.

 

 

La Playlist

 

ANGLAGARD – Snardom (16:15) – Viljans Oga (2012) – Suède

POIL – Patachou (10:22) – Brossaklit (2014) – France

REGAL WORM – Huge Machine, You Are So Heavy (6:34) – Pig Views (2018) – Royaume-Uni

Tigran HAMASYAN – Pt1 Collapse/Pt2 Alternative Universe (11:40) – Shadow Theater (2013) – Arménie

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#182

 

 

Émission du 15/01/20

mer 15 Jan 2020

 

Hello,

 

malgré l’annonce aussi surprenante que douloureuse de la disparition de Neil Peart (nous y reviendrons, bien sûr, au début du mois de février), la rétrospective d’OAPLP des années 2010 continue !

Un programme plus éclectique cette fois, de l’incontournable Steven Wilson aux riches orchestrations zappaiennes de Camembert en passant par le jazz prog ébouriffant de Ghost Rythms ou l’émotion à fleur de peau d’Echolyn.

 

La Playlist

 

GONG – The Elemental (6:43) – The Universe Also Collapses (2019) – Royaume-Uni

TROOT – Dance Elena (4:58) – Constance and The Waiting (2018) – États-Unis

Steven WILSON – Reminder The Black Dog (9:27) – Grace For Drowning (2011) – Royaume-Uni

GHOST RYTHMS – Tree Ashes (5:28) – Madeleine (2015) – France

ECHOLYN – The Cardinal And I (7:20) – Echolyn (2012) – États-Unis

CAMEMBERT – El Ruotuav Ed Sram (8:06) – Schnorgl Attahk (2011) – France

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#181

 

 

Émission du 08/01/20

jeu 9 Jan 2020

 

Hello,

 

Adieu 2019, bienvenue 2020 !

Pour marquer le coup de ce changement de décennie, nous avons décidés de consacrer les quatre émissions du mois de janvier à une rétrospective des années 2010. Comment s’est porté le rock progressif face une évolution rapide et radicale de l’industrie musicale et des habitudes d’écoutes ? Pas si mal ! Entre les vétérans des années 70, 80 ou 90 (ça ne nous rajeunit pas !) et les nouveaux venus, il n’y pas eu à se plaindre en terme de sortie de grande qualité.

 

Inutile de préciser que notre sélection sera éminemment partiale et subjective !

 

Pour commencer, ce premier volet était dédié aux groupes de la première génération, les fondateurs du prog et les grandes formations  de l’âge d’or à la fois artistique et commercial des années 70. Le temps passe, beaucoup de musiciens nous ont donc quittés, mais si certains ont surtout comptés sur la nostalgie, d’autres comme Van Der Graaf Generator ont montrés de très beaux restes en produisant des albums n’ayant pas à rougir face à leurs classiques de la grande époque. Même si pour Magma, c’est en se basant souvent sur des compositions anciennes n’ayant pu être enregistrées à l’époque de leur création.

Cas à part comme souvent, c’est par ses concerts que King Crimson s’est démarqué, avec un Robert Fripp qui a décidé de ressusciter le répertoire du groupe comme jamais (dont certains titres jamais interprétés en live jusque là) par le biais d’un formation inédite à (notamment) trois batteries, mêlant petits nouveaux et vieux de la vieille. Pour un résultat magistral, qui parvient par la perfection de l’interprétation et l’ajout d’arrangements inédits à justement éviter (parfois de justesse) l’écueil du passéisme.

Mais à l’instar du Endless River de Pink Floyd, album musicalement oubliable mais qui doit surtout se voir comme un ultime et émouvant hommage à Rick Wright, le temps est venu pour ces groupes mythiques de tirer progressivement leur révérence et de laisser la place aux nouvelles générations, loin d’être avares en talent et en créativité.

Ce sera pour les prochaines émissions !

 

 

 

La Playlist

 

PINK FLOYD – That’s What We Do (6:17) – The Endless River (2014) – Royaume-Uni

KING CRIMSON – Meltdown/Radical Action II (6:50) – Meltdown Live In Mexico (2017) – Royaume-Uni

VAN DER GRAAF GENERATOR – Aloft (7:19) – Do Not Disturb (2016) – Royaume-Uni

SOFT MACHINE – Fourteen Hour Dream (6:24) – Hidden Details (2018) – Royaume-Uni

MAGMA – Slag Tanz Parts 5-7 (7:40) – Slag Tanz (2015) – France

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#180

 

 

Émission du 18/12/19

mer 18 Déc 2019

 

Hello,

 

et voilà c’était la dernière émission de 2019, voire carrément la dernière émission des années 2010… waouh !

Pour l’occasion, c’était une des grosse nouveauté de cette fin d’année qui était à l’honneur, avec un extrait conséquent du nouvel album studio de No-Man, 11 ans après son prédécesseur Schoolyard Ghosts. Le duo Steven Wilson-Tim Bowness y renoue avec ses racines electro sans pour autant mettre de côté ses tendances expérimentales, et le résultat, original et mis en valeur par une production brillante, s’avère plus que probant pour peu que l’on soit pas trop réfractaires aux récurrents beats disco-dance.

 

On se donne rendez vous le 8 janvier 2020 pour la prochaine émission, dans laquelle nous commencerons à évoquer quels sont les disques de la décennie 2010 qui nous auront le plus marqués.

D’ici là bonne fêtes à toutes et à tous !

 

 

La Playlist:

 

Emmet ELVIN – Through The Hoops (7:07) – The End Of Music (2013) – Royaume-Uni

NO-MAN – Love You To Pieces (Pieces 1-5) (18:54) – Love You To Bits (2019) – Royaume-Uni

Bryce DESSNER / KRONOS QUARTET – Aherym (10:00) – Aherym (2013) – États-Unis

MASAL – Galgal II (7:07) – Galgal (2003) – France

MARILLION – A Collection (3:02) – With Friends From The Orcherstra (2019) – Royaume-Uni

 

 

 

 

Le Podcast:

OAPLP#179

 

 

Émission du 11/12/19

jeu 12 Déc 2019

 

Hello,

 

alors que l’on se rapproche de la fin de l’année, et par la même occasion de la décennie 2010, la majeure partie de l’émission a été consacrée à des sorties de 2019, certaines toutes fraîches et d’autres datant d’il y a quelques mois. Des disques qui n’ont pas grand chose en commun (de l’Avant-Prog ultra complexe à la pop excentrique en passant par le jazz ou la musique de chambre) si ce n’est leur grande qualité, s’ajoutant à la longue liste des albums marquants parus cette année.

 

(Et désolé pour le fade out prématuré sur le dernier morceau de l’émission…)

 

La Playlist:

 

GHOST RYTHMS – Chamber Claire (11:08) – Live At Yoshiwara (2019) – France

LE GRAND SBAM – Les Lotus ont Fleuris, Je suis Assis à Côté d’un Éléphant aux Oreilles Usées (12:05) – Vaisseau Monde (2019) – France

Charlie CAWOOD – Between Two Words (4:48) – Blurring Into Motion (2019) – Royaume-Uni

IN THESE MURKY WATERS – Carnival (4:31) – In These Murky Waters (2019) – Suède

Maurice RAVEL – Menuet Antique (7:15) – François Samson The Piano Works Of Ravel (1969)

WHITE WILLOW – Natasha Of The Burning Woods (6:29) – Terminal Twilight (2011) – Norvège

 

 

 

 

Le Podcast

OAPLP#178