Théâtre de la gamelle

une émission de théâtre radiophonique initiée par la compagnie les Montures du Temps

Je suis une créature émotionnelle

Posté le | ven 2 Juil 2021 | Commentaires fermés sur Je suis une créature émotionnelle

Corpus de monologues écrit par Eve ENSLER. 2011.

Nous connaissons principalement Eve ENSLER pour sa pièce « Les Monologues du vagin », pièce qui est aussi un ensemble de monologues de femmes, parlant ouvertement de leur vagin, de leur sexualité, et des problèmes du sexisme sur leur désir et leur sexualité. Ce qu’il faut retenir d’Eve ENSLER, c’est qu’elle est ouvertement féministe, féminisme dû baux abus qu’elle subissait de son père, et du silence de sa mère face à ces abus. Après des études de lettres, elle se tourne vers l’écriture, aussi bien des essais, son autobiographies, que ces illustres pièces de théâtre. Ces œuvres ouvrent la parole aux femmes et quelque soit leurs origines ethniques, sociale ou religieuses, sur leur corps, leur désirs, leur sexualité, et sur leur place en tant que femme dans le monde dans lequel nous vivons. Ces pièces de théâtres sont sous la forme du monologue afin de transposer la pluralité des voix, de recréer le format du témoignage, de l’interview. Le format de ces pièces a amené l’autrice vers sa volonté artistique à ce que ces pièces ne soit pas mise en scène, ni joué avec de la performance de jeu, mais qu’ils soient déclamé comme si le texte était la parole des comédiennes qui le portent sur scène. Nous retrouvons ce format dans son autre pièce « Un corps parfait » où les femmes parlent de leur rapport à leur corps, les complexes qu’elles ont vis-à-vis de leur corps et comment la société les poussent à avoir ces complexes et à entretenir une relation conflictuelle avec leur corps. Dans le cas de « Je suis une créature émotionnelle », l’œuvre donne la parole aux adolescentes du monde entier faisant face à la société patriarcale dans laquelle elles vivent et où il est difficile pour elles d’être elles-même face aux injonctions et aux stéréotypes de genre qui leur sont imposés, et aussi de pouvoir exprimer pleinement leurs émotions, quand on leur demande d’être sage et aimable. Pour en finir avec son militantisme, sachez qu’elle est allé au bout en fondant le V-Day, un mouvement mondial visant à lutter contre toutes les formes de violences que subissent les femmes. Elle reçu le prix Isabelle Stevenson en 2011, un prix qui récompense les personnalités du monde du théâtre qui ont contribués à une action humanitaire.

Comédiennes lectrices: Tiphaine BISSUEL, Emie BESSON-DUBREUIL, Marie-Caroline GUERARD

Musiques: « Stupid girl » de Pink. « Agape » de Dead Can Dance. « Ghir Hinta » de Souad MASSI

Comments